who’s who

Je suis né la même année que Øystein Kåre Djupedal, حسين حنون السعدي, Michèle Laframboise et l’OuLiPo.
J’ai suivi des études d’arts plastiques et d’architecture parallèlement à une longue période d’autodidacte en lettrage et typographie, néanmoins parsemée de stages avec le Scriptorium de Toulouse en dessin typographique et gravure lapidaire (avec Bernard Arin, Jean Larcher, Rodolphe Giuglardo).
Je travaille essentiellement pour le milieu culturel, en cyan-magenta-jaune-noir (édition, affiches, flailleurs, scénographie…), en couleurs Pantone®, en peinture pour les enseignes de magasins, en encres de sérigraphie… et en rouge-vert-bleu (sites ouaib, films d’animation, motion design). Mais ce que je préfère, c’est quand même le noir & blanc…
J’attache beaucoup d’importance au dessin et particulièrement au dessin de lettre. Chaque fois que c’est possible, mes productions sont titrées ou illustrées à la main (ou les deux) puis numérisées. J’accorde une importance égale à la lisibilité, c’est ainsi qu’on me trouvera souvent en train de corriger des documents de toutes natures et dans n’importe quel contexte (dans le train, à dix-sept mètres du sol pour une installation de théâtre, sur un générique de film, dans ma cuisine… concernant l’orthographe, la typographie, etc.)… je n’y peux rien, c’est pathologique, c’est comme ça.
Mais mes préoccupations concernent aussi la production cinématographique, notamment avec les Zooms Verts.

Autres activités :
Ma passion pour la musique (guitare et ses dérivés) m’a permis de jouer dans quelques groupes de la deuxième génération du folk français, jusqu’à l’aventure Gadalzen et dans le groupe de musique irlandaise Rowan ; j’écris par ailleurs des chroniques dans la revue Pastel (COMDT – Conservatoire Occitan – Toulouse).
En 2014 je commence la réalisation d’un long-métrage documentaire sur le mouvement folk en France (1964-1980).

(photo : scénographie pour la compagnie Paradis-Éprouvette – ©Bruno Wagner)


SIRET 40066499100025 – NAF 9003A

Top